Les formations autisme d’EdiFormations de juin 2022

Créé en 1988, EDI FORMATION propose de multiples formations dans le domaine de l’AUTISME et des TSA.

Destinée aux professionnels, libéraux, Secteur Sanitaire, Médico-Social et aux aidants, la formation porte sur l’actualisation des connaissances théoriques et des interventions en lien avec les Orientations Nationales et les Recommandations des Bonnes Pratiques Professionnelles de l’HAS et de l’ANESM.

Vous pouvez naviguer en cliquant sur les liens correspondants ci-dessous :

->Voir les formations d’approfondissement (maîtrise des fondamentaux obligatoire)

Parution – ANAE N° 177 – Construire une école inclusive – Lecture avec des enfants déficients visuels

ANAE N° 177

Construire une école inclusive

        

N° coordonné par le Pr Ghislain Magerotte, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation – Université de Mons (Belgique)

 La Convention des Droits des Personnes Handicapées de l’ONU, et en particulier à l’article 24, a pour but explicite, de promouvoir le respect du droit à une école inclusive.

De quoi parle-t-on ? Quelles différences entre l’intégration et l’inclusion ?

Le terme « intégration » est fréquemment utilisé, même par les pays qui se revendiquent évoluer dans le sens d’une école inclusive. Il est donc essentiel de préciser ces deux termes d’intégration et d’inclusion.

L’intégration signifie que les élèves doivent s’adapter au milieu de la classe et de l’école.

L’inclusion suppose un changement systémique de l’environnement de l’école et de la classe, tant physique et social que pédagogique visant les  programmes/curriculums/référentiels, les méthodes et stratégies éducatives et pédagogiques, et ce dans le but d’assurer à tous les élèves de chaque classe d’âge un enseignement basé sur l’équité répondant au mieux à leurs besoins.

Commandez le numéro 177

Formation « Accompagner les jeunes enfants à comportements atypiques et/ou besoins particuliers de 0 à 6 ans en milieu ordinaire »

ActivActeurs
Vers de nouveaux possibles

ouvre les inscriptions à la :

FORMATION
« Accompagner les jeunes enfants
à comportements atypiques et/ou besoins particuliers
de 0 à 6 ans en milieu ordinaire »

date : 29/30 sept et 6 /7 oct 2022
durée : 28h
6 formatrices : éducatrice spécialisée ; éducatrice de jeunes enfants,
psychomotricienne, psychologues, intervenante en intelligence collective
Lieu : Grand Toulouse (lieu précisé lors de la convocation)

Cette formation est le résultat de 5 années de travail.
Aujourd’hui nous regroupons un ensemble de séquences pour vous proposer une formation complète
à destination des professionnels intervenant auprès d’enfants en milieu ordinaire (crèches, accueils de loisirs, écoles, et tous types d’accueils non spécialisés)  et rencontrant des profils d’enfants atypiques.

Plus d’infos :

Céline Tainturier, coordinatrice
07 66 39 95 06
scop.celinetainturier@mailo.com
_________________________________________
ActivActeurs – Vers de nouveaux possibles
Scop ARL
136 rue Frescaty 82600 Verdun sur Garonne
 

Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité Observatoire Régional de la Santé

De nombreux professionnels des secteurs du handicap, de la protection de l’enfance, de l’intervention sociale et du sanitaire soulèvent des questionnements autour de la problématique de la parentalité chez les personnes souffrant de troubles psychiques et se sentent isolés face à leurs préoccupations.

Ils ont exprimé le besoin de la mise en place d’un groupe de réflexion afin de mieux se connaître, d’échanger sur leur pratique, de partager leurs expériences, leurs compétences.

Ce groupe entame sa 6ème année d’existence.

Des rencontres, des présentations de différents intervenants extérieurs, des échanges entre les participants ont permis à ce groupe d’instaurer une véritable dynamique de partages d’expériences et de complémentarité qui ont donné lieu à :

  • 2021 Réalisation d’une Journée régionale d’étude et de formation : parentalité et santé mentale : aux croisements des accompagnements qui s’est tenue à Montpellier le 18 juin 2021 : https://sante-mentale-et-parentalite-en-occitanie.fr/groupe-regional-sante-mentale-parentalite-en-occitanie-smpo/journees-regionales/
  • 2022 Elaboration d’un répertoire en ligne des acteurs et actions en SMPO : Ce répertoire aura pour objectif principal d’informer les professionnels concernés par la santé mentale et la parentalité des actions existantes en matière d’accompagnement à la parentalité de famille ayant des troubles psychiatriques pour la région Occitane et les renseigner sur les différents acteurs œuvrant aux croisements de la santé mentale et de la parentalité sur leurs territoires. A ce jour, il est en cours de construction.

Accueil

Lundi d’érès 21/03 – Rencontre avec Charles Gardou et Philippe Lefait

Les lundis d’érès, nouveau rendez-vous d’échanges et de débats avec nos auteurs en écho avec l’actualité
en visio sur Zoom ou en live sur le youtube érès – GRATUIT sur inscription

Vous êtes invité·e à participer à la rencontre avec Charles Gardou
animée par Philippe Lefait

Le lundi 21 mars 2022 de 18h30 à 19h30

à l’occasion de la parution du livre
LA FRAGILITÉ DE SOURCE
Ce qu’elle dit des affaires humaines
en savoir plus

Avec cette suite « incarnée » de La société inclusive, parlons-en !, Charles Gardou lie, dans une relation dialectique,
sa posture de père d’une jeune femme affectée d’un syndrome de Rett avec celle d’anthropologue et d’universitaire.

Inscription gratuite mais obligatoire via ce lien

Une fois inscrit·e, vous recevrez le lien de connexion par mail le 21 mars 2022 dans la journée.

Renseignements : eres@editions-eres.com – 05 61 75 15 76

Le Rapport sur la santé mentale des enfants de la Défenseure des droits vient de sortir.

Le Rapport sur la santé mentale des enfants de la Défenseure des droits vient de sortir.
https://drive.google.com/file/d/1ly8yorZcCAD4aycS9Nvit_23mbjJgv1a/view?usp=sharing
La question de l’accompagnement à la parentalité y est évoqué p12 :

« L’accompagnement direct des familles, via le soutien à la parentalité, est devenu l’un des principaux outils de prévention en santé, notamment mentale. Développées sous ce vocable à partir de la fin des années 1990, les actions de soutien à la parentalité sont des « actions permettant d’accompagner les parents pour mieux exercer leur fonction parentale »11. Elles visent à prévenir l’apparition de phénomènes pouvant avoir un impact direct sur la santé mentale des enfants (conduites addictives, harcèlement, décrochage scolaire, violences intrafamiliales…). Mises en place au cœur de l’environnement quotidien des enfants, elles peuvent prendre des formes variées : conférences sur des sujets de préoccupation des parents, lieux d’écoute et de parole, activités ludiques entre parents et enfants, séances de médiatisation de la relation parent enfant, visites à domicile pour apporter des conseils. Elles occupent une place importante dans les stratégies nationales en lien avec l’enfance, notamment la stratégie nationale de soutien à la parentalité 2018-2022, élaborée pour recenser des pistes de travail, et la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance 2020-202212. »

Sur la place de la Pmi est également évoqué p13 : « A la suite de ce rapport (rapport de Michèle Peyron « Pour sauver la PMI, agissons maintenant »), le Gouvernement a annoncé des mesures pour redynamiser les PMI, notamment par un investissement de l’Etat de 100 millions d’euros sur trois ans, pour permettre de recruter des personnels supplémentaires. Il est temps en effet que ces structures réinvestissent leurs missions premières, à savoir l’accompagnement et le soutien parental, à travers notamment des visites à domicile. En outre, il est urgent de renforcer leur notoriété, notamment auprès des publics les plus précaires. »

Sur la précarité p14 : Recommandation n°2 La Défenseure des droits recommande au ministre des Solidarités et de la santé, aux présidents d’intercommunalités et aux maires de permettre à chaque enfant, quelle que soit la situation de sa famille, d’accéder à des dispositifs d’accueil du jeune enfant et de permettre que ces lieux d’accueil soient des espaces d’éveil, avec des agents spécifiquement formés à l’accueil bienveillant.

Egalement évoqué la question de la visibilité des acteurs de la prévention :

Recommandation n°4 La Défenseure des droits recommande au ministre des Solidarités et de la santé, aux présidents des conseils départementaux, aux présidents d’intercommunalités, aux maires et aux directeurs des caisses d’allocations familiales, d’évaluer, d’intensifier, et de favoriser la coordination et la visibilité des dispositifs d’accompagnement à la parentalité, sur l’ensemble du territoire.

Participez au clip vidéo pour la candidature de Toulouse à la marque d’Etat « Destination pour tous »

A la recherche de personnes en situation de handicap (enfants / ados / adultes / parents…) pour être « acteurs » dans d’un clip vidéo et mettre en avant les différents types de handicap.

Dans le cadre de la candidature de la Ville de Toulouse à la marque d’Etat « Destination pour tous » visant à améliorer et mettre en valeur la qualité touristique de notre territoire en faveur de tous les publics, l’équipe projet a sollicité le prestataire nous accompagnant dans cette démarche pour réaliser une vidéo du territoire. Cette vidéo sera transmise au jury lors de notre passage à l’oral, que nous espérons avoir au mois d’avril, dans le but de montrer l’accessibilité de nos différents sites et le travail réalisé pour améliorer le confort d’usage.

Vous trouverez ci-après un lien donnant accès à un tableau précisant les jours de tournage et les lieux qui seront valorisés pour cette vidéo : https://docs.google.com/spreadsheets/d/135c8rAWSYiqlo6ukvIbm52Sjdtw5uf6IDBXXuCgbBJI/edit?usp=sharing

Ces sites ont été choisis pour des prises de vue avec des personnes en situation de handicap. Vous trouverez dans le tableau les différentes mises en situation que nous avons proposé pour certains lieux.

Quelques précisions :

– Pour l’île du Ramier, nous avons pensé à une photo avec un enfant avec trisomie avec un enfant en situation de handicap visuel et des enfants sans handicap visible ou sans handicap

– Nous souhaitons également, si cela vous est possible, de réaliser une photo avec une personne en fauteuil et un enfant utilisant une nouvelle fontaine à boire sur la place d’Arménie (allées Jean Jaurès)

– nous avons conscience que nous avons sollicité des personnes en fauteuil sur 2 matins et nous espérons que vous pourrez être présent-e-s; bien entendu, nous pourrons organiser ce reportage en fin de matinée si vous pouvez vous libérer.

Nous vous remercions par avance de vous inscrire afin de confirmer votre présence, et nous vous remercions pour votre investissement dans cette démarche.

Si vous souhaitez connaitre l’heure de rendez-vous afin d’organiser au mieux votre présence, vous pouvez vous mettre directement en relation par mail : valerie.portoles@happengo.com.

Nous vous remercions également de penser à venir avec vos pass vaccinal pour les reportages dans les ERP.

Le service accessibilité se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Maxime.ARCAL@mairie-toulouse.fr

Vous pouvez également écrire à Valérie PORTOLES qui fera le tournage vidéo : valerie.portoles@happengo.com.


Message en facile à lire et à comprendre.L’Etat français propose un concours qui s’appelle « Destination pour tous ».

La Ville de Toulouse est candidate !

La ville de Toulouse veut montrer qu’on peut faire plein de choses quand on vient à Toulouse, que l’on soit une personne en situation de handicap ou non !

Si Toulouse est reconnue « Destination pour tous », ça veut dire qu’il y a beaucoup d’endroits dans la ville qui sont adaptés et accessibles aux handicaps.

Par exemple : Une personne avec un fauteuil roulant habite à Paris. Elle aimerait partir en vacances. Elle voit que Toulouse est une Destination pour tous. Cette personne pourrait avoir envie de venir en vacances à Toulouse parce qu’elle sait qu’elle pourra aller facilement dans plein d’endroits avec son fauteuil !

La Ville de Toulouse va réaliser une vidéo pour montrer les endroits de Toulouse qui sont accessibles pour tout le monde !

Les endroits ont été choisis pour que des personnes en situation de handicap puissent être filmées.

Vous pouvez participer au tournage de la vidéo !

Pour savoir quand aura lieu le tournage et à quel endroit, vous pouvez aller sur ce lien :

https://docs.google.com/spreadsheets/d/135c8rAWSYiqlo6ukvIbm52Sjdtw5uf6IDBXXuCgbBJI/edit#gid=0

Si vous êtes intéressés, il faut s’inscrire sur le tableau.

Si vous avez des questions ou besoin d’aide pour vous inscrire, vous pouvez envoyer un message à Maxime ARCAL.

Maxime ARCAL travaille à la mairie de Toulouse et c’est lui qui organise le tournage de la vidéo. Son adresse mail : Maxime.ARCAL@mairie-toulouse.fr

Vous pouvez également écrire à Valérie PORTOLES qui fera le tournage vidéo : valerie.portoles@happengo.com.